Partager le savoir sur le travail du sol

Conscients que l’un des socles de l’agriculture biologique est le sol, les paysans de Mediterrabio se sont réunis mardi 23 février à 17h30 pour échanger sur leurs pratiques et programmer plusieurs rencontres qui leur permettront de répondre aux questions concrètes qu’ils se posent;

Au cours de ce premier volet, Michel Tamisier et Yacouta Yousfi, tous deux maraichers bio, ont animé l’échange à partir des grands principes et des questions qui leur avaient été soumises.

Comme l’a rappelé Michel Tamisier, « il n’y a pas de mauvais sol, il n’y a que de mauvais paysans », traduisant par là la capacité à tout faire pousser partout à condition de préparer et entretenir son sol en fonction de sa structure et sa texture ; ce qui suppose de le connaitre. 

Naturellement le groupe a abordé les questions de rotation des cultures et de diversité.  Après un exercice sur une hypothèse de rotation qui intègre les engrais vert, il a été décidé d’aller plus loin à travers de nouvelles séances portant sur le travail du sol et les outils ; les engrais verts et enfin les rotations par famille. Ces thèmes ont été répartis sur cinq agriculteurs qui les présenteront en mars.

Une visite chez Michel Tamisier a également été fixée en mai.