Le sol sur le terrain

Pour poursuivre nos échanges sur le sol, nous nous sommes cette fois-ci retrouvés chez l’un d’entre nous. Cette deuxième réunion nous a permis d’aller plus loin sur deux thèmes : les outils de travail du sol et les engrais verts.

Fouad Hajji, maraîcher bio à Mollégès (13) nous recevait mercredi 31 mars chez lui.  Après une visite commentée de ses cultures, il nous a présenté le fruit de son expérience sur les outils adaptés au travail du sol en agriculture biologique. Les discussions entre l’ensemble des producteurs de Mediterrabio présents ont permis de faire le point sur les spécificités ainsi que les avantages et inconvénients de chacun outil. Parmi les outils rotatifs, il a été question du rotovator, de la herse rotative, de l’enfouisseur, du rotalabour ou encore du cultirato. Dans les outils trainés (ou à dents), la même méthode a été utilisée pour évaluer l’intérêt de la charue de labour, du soc piocheur, du griffon, des disques ou encore de la sarcleuse, de la butteuse, di rateau faneur… Les outils à main, qui ont la préfence de Fouad, incluent la binette, le plané, l’émietteur ou la binette sarcleuse.

Nous nous sommes tous accordés sur le fait que l’outil est fonction du sol, de l’usage qu’on en fait. C’est pourquoi ces échanges sont précieux, notamment pour les nouveaux producteurs qui peuvent ainsi profiter de l’expérience des plus anciens.

Ensuite, nous avons laissé la parole à André Aude et Michel Tamisier sur les meilleures pratiques en matière d’engrais verts. André a passé en revue les différents engrais verts et leurs spécificités : les légumineuses qui fixent l’azote de l’air dans les racines, les crucifères riches en matières organiques ; les graminées et céréales pour aérer la terre. Cette présentation a servi de base pour comparer les pratiques entre les 18 maraîchers et arboriculteurs de Mediterrabio présents.

La prochaine réunion aura lieu chez Michel Tamisier,  maraîcher bio à Pernes-Les-Fontaines le 15 mai prochain.